Cécilia et Joé 13-11 Stampa E-mail
MARE VERTICALE navigue en ce moment au trois quarts arrière ( vents portants ), à 800 milles du premier SILL VEOLIA. Joé SEETEN et Cécilia CARRERI ont opté depuis deux jours pour une nouvelle route.

Bonjour à tous,

Parmi les 60 pieds, leur monocoque est actuellement le bateau qui pointe le plus à l'Ouest. " Notre bord Ouest Sud Ouest peut nous permettre de recoller un peu au peloton devant nous. On espère garder ainsi une trajectoire avec de la pression... A voir et à suivre ! " Effectivement, cette option devrait lui permettre d'aborder la zone de calme( aux abords du Pot au Noir ) au vent de travers, alors que le reste de la flotte y parviendra au vent arrière. Cela semble payant puisqu'en 24h, l'équipage franco-italien a repris plus de 50 milles à son prédécesseur MAISON NEUVE REGION BASSE NORMANDIE

Les conditions météo demeurant difficiles, Joé n'est pas encore parvenu à grimper au mât pour y intervenir sur la Grand Voile. Une fois là haut, il fera d'une pierre deux coups, les girouettes devant être remplacées. " Je savais que dès la première nuit, l'une des deux avait été secouée et avait perdu quelques éléments. Mais l'autre fonctionnait sans problème. Depuis hier ( vendredi ), c'est le black out total. Nous naviguons donc en mode compas, ce qui n'est pas évident quand on est au portant avec une mer formée." Le pilote automatique travaille dans ce cas de figure en s'indexant sur une trajectoire donnée sans tenir compte de la direction du vent. Il faut alors constamment adapter le réglage des voiles ou barrer. " La panne de la deuxième girouette a provoqué un court circuit dans la centrale NKE qui gère le pilote automatique, sur tous les cadrans une seule indication " PAN ", j'ai du complétement la réinitialiser. Ca m'a pris quelques heures. Maintenant, on est obligé de regarder constamment le ciel, toujours sur le qui vive..."

Hormis ces soucis, la navigation se passe bien. " Cécilia en prend plein les yeux depuis le début de la course, des vents à 40 nœuds, des surfs à 22 nœuds, des navigations à travers le trafic maritime et des quarts de présence au poste de veille, avec quelques consignes, pour permettre à Mare Verticale de rester horizontal ! " A noter, notre Italienne a eu les honneurs de la presse ce samedi, avec un article dans Libération assorti d'une photo des deux marins. " Cécilia CARRERI, première de cordages " Le quotidien national revient sur son parcours et ses motivations.

A bientôt,
L'équipe
www.mareverticale.it
http://seeten.univ-littoral.fr

 
< Prec.   Pros. >



Ultime foto
Ultime Press
Archivio stampa
Le Regate
Transat Jacques Vabre 2005
Fastnet Race 2005